Historique

L’association sans but lucratif Inter-Actions a été créée en 1979 avec l’objectif de promouvoir l’aide à des groupes de population défavorisés. L’association n’a pas de dépendance politique ou religieuse.

Par la réalisation de nombreux projets, Inter-Actions mène un travail novateur au Luxembourg.  Ses activités peuvent être subdivisées en deux secteurs : les projets localisés dans des quartiers et les projets traitant un problème social spécifique sur à échelle plus globale.

 

Les projets de quartier

Les projets communautaires locaux s’adressent à un public d’adultes, d’enfants et de jeunes souvent dans les zones socialement plus faibles. Travail social communautaire, garde d’enfants, aide aux devoirs, cantine scolaire, maisons des jeunes, travail avec l’entourage familial sont les points forts de notre offre.

A Luxembourg – Stadtgrund Le travail communautaire (1977) / Le Haus vun de Kanner (1979) / La maison des jeunes Annexe Grund (1984)
A Luxembourg – Gare et Bonnevoie Le travail communautaire Ensemble Gare-Bonnevoie (1984) / Le foyer de jour Pinocchio (1984) / La maison des jeunes Gare (1989) / La maison des jeunes Studio Bonnevoie (2011)
A Luxembourg – Clausen La maison des jeunes River Clausen (1989)
A Luxembourg – Pfaffenthal La maison des jeunes Pfaffenthal(1993)
A Luxembourg – Neudorf Le foyer de jour Laladudo (1990) / La maison des jeunes In Move Neudorf (1993)
A Luxembourg – Gasperich La maison des jeunes Gasperich (2003)
A Luxembourg-Limpertsberg La maison relais Babbeltiermchen (collaboration université) (2009)
A Luxembourg – Ville Le Streetwork (2003) / Le Streetsport (2004) / Eng Chance Géint Gewalt (2011) / La coordination de terrain « Wanteraktioun » (2013) / Le service Premier Appel (2017)
A Dudelange – Petite Italie La Zone d’assainissement (1996) / La maison relais Diddelfamill (1998) / Le travail communautaire Ensemble Petite Italie-Schmelz (2009)
A Esch-sur-Alzette Le foyer de jour Escher Kannervilla (2000) / Le Travail communautaire Ensemble Al Esch–Brill–Grenz (2016)
A Mersch Le foyer de jour Butzenhaus (2004) / La garderie Klengt Butzenhaus (2004) / La maison relais Krounebierg (2004) / La maison relais Wisestrooss/Nic Welter (2011)
A Sandweiler

A Leudelange

La maison des jeunes Sandweiler (2009)

La maison des jeunes Leudelange (2010)

 

Les projets sociaux

Les projets sociaux, plus thématiques ont une envergure nationale. L’objectif principal est l’accès des populations en difficulté aux besoins fondamentaux comme le travail, le logement, l’alimentation, l’éducation, etc.

L’insertion professionnelle des jeunes chômeurs est prioritaire. Pour cela, Inter-Actions a créé deux entreprises :

Polygone s.à r.l. (1981), qui propose ses services dans les secteurs de la démolition immobilière, du nettoyage et du déblayage de chantiers, de l’entretien des espaces verts, des toilettes mobiles et des conteneurs. L’entreprise est une entreprise privée, mais elle a une finalité sociale. Elle doit permettre le retour des jeunes chômeurs sur le marché du travail par le biais de contrats à durée déterminée. Polygone emploie environ une centaine de personnes, dont la moitié sont des emplois à finalité sociale.

Ecotec s.à r.l. (1994), entreprise qui gère les déchets industriels, créée en vue de la réinsertion de jeunes chômeurs.

Lié directement à l’association, l’atelier Schläifmillen – initiation au travail (1986), prépare des jeunes aux activités dans le secteur du bâtiment et de l’informatique.

Les jeunes bénéficient d’un suivi social pris en charge par le service ACT – Accompagnement et Coaching pour le Travail (ancien CSP) (1986). La combinaison d’un poste de travail régulier avec un suivi social est garant de la réussite de l’insertion professionnelle.

Le Service d’information et de conseil en matière de surendettement (1991) est un volet supplémentaire qui permet aux personnes ayant des difficultés avec leurs dettes de se faire appuyer.

Le service Service Suivi Financier (2017) intervient directement dans la gestion de budgets des personnes ayant des difficultés avec leurs dettes.

Le foyer Obenthalt (2012) permet à des personnes ou familles en situations de détresse de recourir à un hébergement, le temps de leur aider à stabiliser leur situation.

Les projets sont soutenus par les Ministères de l’Education, de la Famille, de la Santé, du Travail, par l’Union Européenne, l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, les communes de Dudelange, Esch-sur -Alzette, Leudelange, Luxembourg, Mersch et Sandweiler.

X